The Pogues – Fairytale Of New-York

It was Christmas Eve babe
In the drunk tank
An old man said to me, won’t see another one
And then he sang a song
The Rare Old Mountain Dew
I turned my face away
And dreamed about you

Got on a lucky one
Came in eighteen to one
I’ve got a feeling
This year’s for me and you
So happy Christmas
I love you baby
I can see a better time
When all our dreams come true

They’ve got cars big as bars
They’ve got rivers of gold
But the wind goes right through you
It’s no place for the old
When you first took my hand
On a cold Christmas Eve
You promised me
Broadway was waiting for me

You were handsome
You were pretty
Queen of New York City
When the band finished playing
They howled out for more
Sinatra was swinging,
All the drunks they were singing
We kissed on a corner
Then danced through the night

The boys of the NYPD choir
Were singing « Galway Bay »
And the bells were ringing out
For Christmas day

You’re a bum
You’re a punk
You’re an old slut on junk
Lying there almost dead on a drip in that bed
You scumbag, you maggot
You cheap lousy faggot
Happy Christmas your arse
I pray God it’s our last

The boys of the NYPD choir
Still singing « Galway Bay »
And the bells were ringing out
For Christmas day

I could have been someone
Well so could anyone
You took my dreams from me
When I first found you
I kept them with me babe
I put them with my own
Can’t make it all alone
I’ve built my dreams around you

The boys of the NYPD choir
Still singing « Galway Bay »
And the bells are ringing out
For Christmas day

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Lou Reed : Coney Island Baby

Téléchargez cette Sonnerie
« Coney Island Baby »

You know, man, when I was a young man in high school
You believe in or not, that I wanted to play football for the coach
All those older guys, they said he was mean and cruel
But you know, I wanted to play football, for the coach
They said I was to little too light weight to play line-back
So I say I’m playing right-in
Wanted to play football for the coach
Cause, you know some day, man, you gotta stand up straight
Unless you’re gonna fall
Then you’re gonna die
And the straightest dude I ever knew
Was standing right for me, all the time
So I had to play football for the coach
And I wanted to play football for the coach
When you’re all alone and lonely in your midnight hour
And you find that your soul, it has been up for sale

And you getting to think about, all the things you done
And you getting to hate just about everything

But remember the princess who lived on the hill
Who loved you even though she knew you was wrong
And right now she just might come shining through
and the glory of love, glory of love
Glory of love, just might come through

And all your two-bit friends have gone and ripped you off
They’re talking behind your back saying, man
you are never going to be a human being
And you start thinking again
About all those things that you’ve done
And who it was and who it was
And all the different things you made every different scene

Ah, but remember that the city is a funny place
Something like a circus or a sewer
And just remember, different people have peculiar tastes
And the Glory of love, the glory of love
The glory of love, might see you through
Yeah, but now, now
Glory of love, the glory of love
The glory of love, might see you through
Glory of love, ah, huh, huh, the glory of love
Glory of love, glory of love
Glory of love, now, glory of love, now
Glory of love, now, now, now, glory of love
Glory of love, give it to me now, glory of love see you through
Oh, my Coney Island baby, now
(I’m a Coney Island baby, now)
I’d like to send this one out for Lou and Rachel
And the Lord appeared and he has one made of two
Coney Island baby
Man, I swear, I’d give the whole thing up for you

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

un blog sur New York : A l’écoute du cœur de la ville

Cliquez ici pour aller sur le blog

Je vous conseille ce blog

Ma mission de bénévole au Centre hospitalier du West Village me confronte à toute la beauté et à tous les paradoxes de la ville et de ses habitants.

Immersion au cœur de New York et dans le coeur des New-Yorkais

Depuis plus d’un an, je passe quelques heures par semaine aux urgences du Centre hospitalier Lenox Hill Greenwich Village, tout près de chez moi, dans le West Village.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Accident de train en banlieue de New York: de nombreux blessés

Un accident de train s’est produit jeudi dans le New Jersey, en banlieue de New York, ont indiqué les services de secours, et a fait de nombreux blessés, selon les médias.

Les premières images montraient une partie du train enfoncée dans la gare d’Hoboken. Il y aurait plus d’une vingtaine de blessés, selon la chaîne ABC.

29/09/2016 15:45:03 – Hoboken (Etats-Unis) (AFP) – © 2016 AFP
Partager sur

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

New York permet de se faire enterrer avec son animal de compagnie

pour lire l’article

La pratique, étrange pour certains, réconfortante pour d’autres, sera désormais permise à New York: les habitants de cet Etat américain pourront se faire enterrer avec les cendres de leur animal de compagnie préféré. Les cimetières décideront eux-mêmes s’ils s’ouvrent ou non à cette possibilité. « Pour de nombreux New-Yorkais, les animaux de compagnie sont des membres de la famille. A présent, les cimetières pourront enfin honorer les dernières volontés des amoureux des animaux », justifie le gouverneur de l’Etat de New York, Andrew Cuomo.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

À New York, un restaurant végétarien porte la signature de deux Libanais

pour voir l’article

À trente minutes en train de Manhattan, Berj Yeretzian et Tania Rahal, tous les deux d’origine libanaise, ont ouvert leur restaurant, qu’ils ont baptisé Rosemary and Vine. L’idée est de servir de bons plats végétariens, du bon vin et de la bonne bière, dans un cadre à la fois simple et agréable. «Tout est fait maison, du ketchup aux plats les plus compliqués», soulignent les propriétaires. Accueillant et amical, le restaurant, qui propose une panoplie de plats méditerranéens, connaît un succès immédiat. Non seulement il ne désemplit pas, mais il fait aussi l’objet de plusieurs articles de presse, notamment dans le New York Times et le Huffington Post.
Berj Yeretzian et Tania Rahal s’aiment. C’est à deux voix qu’ils racontent l’aventure de leur restaurant et aussi leur histoire personnelle.
«Nous nous connaissons depuis longtemps. On sortait ensemble. Et puis la vie nous a séparés», raconte Tania Rahal.
Elle se marie, a un enfant, divorce, travaille à Beyrouth dans l’événementiel. Lui s’installe aux États-Unis, suit des études de finances après une courte carrière dans l’ingénierie.
Et puis, il y a six ans, Berj retrouve Tania. Ils se donnent rendez-vous dans un restaurant de Beyrouth. Le courant passe à nouveau entre eux. Il a fallu quelques mois à Tania pour décider de s’installer aux États-Unis. Le couple se marie et a deux enfants.
«Trois filles en tout, elles nous aident au restaurant», lance-t-il en plaisantant. «Je n’avais jamais mis les pieds en Amérique auparavant et il m’a fallu une période d’adaptation, confie pour sa part Tania. Au Liban, la vie est plus facile. Nous sommes plus entourés, plus aidés.»
Le couple décide alors de monter un projet commun. C’est à Rye, dans la banlieue new-yorkaise où ils habitent, qu’ils choisissent d’installer leur restaurant il y a tout juste un an. Berj Yeretzian avoue qu’il n’a pas hésité une seconde à changer une deuxième fois de carrière.
Leurs racines libanaises les inspirent, certes. Ils servent des plats libanais, dont quatre recettes proviennent directement de la cuisine de la mère de Tania Rahal. Les classiques hommos, falafel, fattouch et kebbé de pommes de terre, un baba ghannouj revisité, auxquels sont venus s’ajouter des recettes en provenance de toute la région méditerranéenne: des pâtes, des fromages, des graines, présentés élégamment avec une panoplie de légumes.
Les plats sont sains, un peu sophistiqués et surtout savoureux. « L’un des messages que nous voulons passer: vous pouvez manger sain et bon», note Berj Yeretzian. Et ça passe… Pour preuve, une salle toujours pleine d’habitués et de curieux.
«Le tout est végétarien», souligne Tania Rahal, qui avoue que la chef qu’ils ont choisie, Erica Wides, n’est pas spécialisée dans les plats végétariens, mais elle a réussi à trouver la bonne combinaison pour des recettes exquises.
«Nous servons aussi de très bonnes bières et du bon vin. Nous misons sur les produits locaux de qualité. Cela s’applique aux légumes aussi. La moitié des ingrédients que nous utilisons sont organiques. Aux États-Unis, il existe des institutions qui orientent vos choix dans ce sens et vous informent des produits organiques qu’il est préférable d’acheter pour l’année en cours, par rapport à la qualité des récoltes ou aux quantités de pesticides utilisés», explique, de son côté, Berj Yeretzian.
Le duo avoue qu’ils sont ensemble 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, sans jamais connaître aucun accroc. «Nous avons les enfants et le travail pour nous occuper. Nous n’avons donc pas le temps de nous disputer», note-t-il enfin.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Le MoMA de New York met en ligne l’ensemble des archives de ses expositions depuis 1929

Le Museum of Modern Art de New York a annoncé la mise en ligne de son fonds d’archives relatif aux expositions organisées par l’institution de 1929 à aujourd’hui. Regroupant les photographies d’accrochage, communiqués de presse et catalogues de quelque 3 500 expositions, l’initiative permet de dresser une histoire transversale du musée et d’analyser l’évolution dans l’appréhension et la présentation des œuvres d’art moderne et contemporain au cours du XXe et du début du XXIe siècle. Ce nouveau portail numérique, destiné à être enrichi chaque année, est gratuit et accessible à tous.

Pour lire l’article

http://www.lequotidiendelart.com/quotidiens/2016-09-28-Quotidien-du-mercredi-28-septembre-2016.html

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Des images de New York après l’attentat

Allez sur le site du Parisien pour vois les photos

La déflagration a retenti vers 20h30 locales (2h30 en France), sur la 23e rue entre les 6e et 7e Avenues, dans le quartier de Chelsea, à une heure où ses nombreux bars et restaurants sont pleins à craquer.

«Il n’y a aucune preuve à ce stade de lien terroriste pour cet incident», a souligné le maire de New York, Bill de Blasio, lors d’un point presse sur les lieux. La police a également évoqué la découverte d’un second engin explosif, qui ressemble à une cocotte minute, retrouvé quatre pâtés de maisons plus loin, sur la 27e rue, sans donner de détails.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Attentat à Manhattan

Une puissante explosion d’origine inconnue a retenti samedi soir à New York, dans le quartier de Chelsea à Manhattan.
Des véhicules de police et de pompiers se sont précipités sur les lieux.

Un habitant a parlé d’une explosion « assourdissante », qui a brisé des vitres de voitures.

Au moins trois personnes ont été emmenées dans des ambulances mais on ignore l’ampleur de leurs éventuelles blessures.

Une source au sein des forces de l’ordre a déclaré que l’explosion semblait s’être produite dans une benne à ordures, sans que l’on en connaisse la cause.

La police de New York et le FBI enquêtent sur place, annonce Reuters.
L’explosion n’a pas fait de blessé grave, ont déclaré les pompiers sur son compte twitter, qui font état de 20 personnes examinées sur place pour des blessures légères.

L’explosion a eu lieu sur la 23e rue, une grande artère traversant Manhattan d’est en ouest, entre la 6e et la 7e avenue, devant un centre d’hébergement et d’accueil de personnes aveugles.

Une bombe artisanale a explosé samedi matin, sans faire de victimes, avant le départ d’une course caritative à Seaside Park, dans le New Jersey à quelques dizaines de kilomètres au sud de New York, sans faire de victimes ni de dégâts matériels.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather